Croyance

(2014-2019 en cours)
Par ce corpus, Anne Billy propose une réflexion sur l’espace qu’occupent les croyances et la mémoire dans nos intimités et notre collectivité. Pour ce faire, elle réinterprète des fragments de la culture régionale et religieuse, matière première au vécu significatif provenant de diverses brocantes, de dons et d’encans. Le remaniement de ces accessoires témoigne de la fuite du patrimoine catholique et de l’errance de la société vis-à-vis de la foi. L’ensemble s’éloigne cependant de toute forme de dénonciation, soulevant plutôt des questionnements universels quant à nos rapports complexes aux diverses croyances.

À ces objets patrimoniaux se joint une pratique inspirée de l’artisanat. Ces différents travaux d’aiguille sont chargés d’une tradition féminine, mais leur renouvellement au sein de pièces installatives s’inscrit dans les codes de l’art actuel.