Porter

Histoire de collaboration, de tendresse et de communion, Porter met de l’avant diverses combinaisons dans lesquelles jeunesse et vieillesse se côtoient, se supportent et s’appuient. Chaque position du duo exprime différentes formes de communication alors que le petit fils porte tendrement la densité du corps de son aïeul, embrassant la somme de son vécu.

L’artiste poursuit son travail inspiré de l’évanescence de son paternel et continue d’explorer la broderie, ici de manière très épurée, laissant toute la place à l’intériorité de ses personnages. De l’ensemble se dégage une certaine tristesse face au constat de cette fin de vie, mais une tendresse émane du regard que porte l’artiste sur ces sujets qu’elle affectionne.